Accéder au contenu principal

Les pains à burgers.

Tu te doutes bien qu'avec Esperenzo, mon nouveau robot, on va parler recettes par ici! J'ai commencé par une brioche et même si elle était délicieuse, elle n'était pas parfaite. Je referais d'autres essais jusqu'à satisfaction... I can't get not satisfaction... Tu l'as? Moi, elle va me hanter toute la journée, c'est certain XD


Les pains à burger maison, c'est délicieux. La consistance est top, rien ne coule et un burger suffit pour être totalement repu mais qu'est ce que c'est long, bordel. Long mais bon, ça doit bien faire référence à un truc mais ça m'échappe...

Bref, les ingrédients pour 4 pains:

  • - 250gr de farine type 55
  • - 15gr de levure fraîche de boulanger
  • - 5gr de sel fin
  • - 12gr de sucre en poudre
  • - 10 cl d'eau tiède
  • - 5cl de lait tiède
  • - 1 œuf entier
  • - 15gr de beurre ramolli
Pour la dorure:
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 cuillère à soupe d'eau
  • Quelques graines de sésame, de tournesol, de pavot pour la finition. 
La recette! 

Verser la farine, le seul, le sucre dans le bol du robot et mélanger à la spatule.
Mélanger l'eau et le lait tiède; ajouter la levure émiettée et bien mélanger. Couvrir et laisser reposer 10 minutes à température ambiante.
Placer le bol sur le robot avec le crochet et commencer à pétrir en ajoutant le mélange eau, lait et farine, suivit par l'œuf battu. Une fois le liquide bien incorporé, ajouter le beurre ramolli et bien pétrir pendant 8 minutes à vitesse maximale. Il faut que la pâte se détache des parois du bol. 
Fariner légèrement le dessus, transvaser dans un cul de poule et filmer. 
Laisser pousser la pâte pendant deux heures à température ambiante. 
Dégazer légèrement la pâte, mettre la pâte en boule pour la peser et en faire quatre portions égales.
Bouler la pâte dans le creux de la main, poser sur une plaque de cuisson et laisser reposer de nouveau une heure. 
La pate à de nouveau gonflée, passer la dorure sur les pains en n'appuyant pas trop, pour ne pas faire dégonfler les pains. Ajouter les graines (de sésame pour moi). 
Enfourner dans un four à chaleur tournante préchauffé à 200° pendant 10 à 12 minutes. 
Sortir la plaque du four et laisser refroidir avant utilisation. 

Bon appétit! 

Commentaires

  1. Super cette recette, ça a l'air bon! Je tenterai de la faire en version sans lait ni beurre car c'est une galère à trouver dans le commerce (être allergique, c'est le parcours du combattant en supermarché :-( ...).
    Pour la brioche, j'ai fait hier celle de Chistophe Michalak, une tuerie! Je te la conseille fortement, tu peux voir le résultat sur mon insta si ça te dit... Un moelleux de fou et un goût comme celles qui sortent de boulangerie! En ce qui me concerne, j'ai trouvé the recette, je change plus!
    Au passage, bien trouvé le nom du Kitchenaid, ça lui va comme un gant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais aller voir ça et je tenterais à l'occasion. Le pb avec mon robot c'est que j'ai envie de faire mille trucs mais ensuite faut quand même les manger ca prend presque plus de temps dis donc XD

      Supprimer
  2. Merci pour la recette. J'avoue que je ne mange que très rarement des burgers et vu que mon boulanger en fait des supers bons je fais ma feignasse et lui achète directement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La boulangerie ici aussi en fait mais le plaisir de temps en temps (parce que bon c'est quand même pas de la dernière minute hein) ca fait du bien le fait main XD

      Supprimer
  3. C'est le top les pains burger maison. et ça se congèle très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ils se tiennent tellement mieux pour les manger un vrai plaisir !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Les petits bonheurs de la semaine.

 Autant te le dire de suite, la journée a mal commencé. Tu sais le réveil à 9h mais où déjà tu soupires de ce dimanche qui va trainer en longueur? Non, tu vois pas? C'est que tu as des enfants en bas âge, tu comprendras plus tard!  A 11H30, je n'étais toujours pas sortie de sous la couette et si cette perfide vessie ne m'avait pas chagrinée, je crois bien que j'y serais encore. Besoin de rien (et désolée Charden) mais envie de rien non plus. C'est pile à ce moment que l'idée de renouer avec cette rubrique est apparue, les petits bonheurs de la semaine pour tenter de voir le positif dans tout ce bordel (je te rappelle que je vis dans le Nord et donc dans la bruine depuis le début de l'année, ça n'aide en rien).  J'avoue qu'il a fallut réfléchir. Longuement.  - Premier petit bonheur, la stabilisation de mon papa. Enfin. Si tu ne me suis pas sur Instagram, le COVID de mon père n'a pas bien évolué et il a dû être hospitalisé. Lui remonter le taux

Ce que j'ai lu sur la Seconde Guerre Mondiale.

Je repousse l'écriture de cet article depuis toujours, je crois. Pour une simple raison, je ne sais pas de quelle manière le rédiger. Il va faire l'épaisseur d'un bottin (mondain?) et je le redoute, un peu soporifique et très indigeste. Alors si le sujet ne te passionne pas de base, inutile d'aller plus loin et pense à revenir d'ici quelques jours (bisous). Je ne me souviens plus comment j'ai commencé à lire des ouvrages sur le sujet. Sûre que c'est un de mes professeurs de Français au collège qui a du m'en recommander un, en particulier. Bref, on s'en fiche un peu même si on sous estime le pouvoir des professeurs sur le goût pour la lecture mais ce n'est pas le sujet ici. J'ai décidé de les classer par date de lecture de la plus ancienne à la plus récente, ne me demande pas pourquoi, il fallait bien faire un choix. Un sac de billes de Joseph Joffo Joseph Joffo et son frère Maurice, deux enfants parisiens juifs, ont respectivement 10 et 12 an

Les petits bonheurs de la semaine.

Avec ce rendez-vous hebdomadaire, je me rends compte à quel point le temps file et comme les semaines s'enchainent. Le coloc, à la sortie, de l'hiver se met à observer les arbres avec frénésie, ça devient une idée fixe chez lui, le besoin de voir pousser les feuilles. On est tous les deux natifs de l'été, lui en Aout et moi en Juillet, si , si c'est important.  La lumière était là cette semaine, même dans notre région, entre deux averses, la possibilité d'apercevoir le soleil, c'est déjà beaucoup. Les gens du sud, vous ne vous rendez même pas compte au quotidien de votre chance, bande d'ingrats!  Cette semaine! - Mardi gras ou encore une occasion de manger n'imp'. On a chamboulé le menu de la semaine car ce soir là, j'avais prévu Escalopes de poulet et riz. J'ai dit au coloc: "Tu choisis", il a voulu des crêpes, j'ai fait des crêpes.  Un vrai sale gosse.  - Le virement de la Saint Valentin. Y a pas à dire, notre séparation sera