Accéder au contenu principal

Qui toque.

Quand ca veut pas, ca veut pas! Je devais initialement faire cette revue sur Instagram mais à force de repousser, je trouve ça bizarre d'en parler maintenant.

J'ai écrit le premier article, une mauvaise manipulation, et tout a disparu. J'ai eu beau rafraichir, revenir en arrière, tout était perdu dans les mystères de l'Internet! 

Je recommence. Sans m'énerver. Non, là je déconne, j'ai au moins 208 de tension artérielle.

QUI TOQUE donc, un service qui propose des colis contenant des produits prêts à cuisiner chez soi très rapidement et accessible par tous. 
Le choix va du nombre de repas au nombre de personnes, en passant par une variété plutôt sympa de menus, il y a également quelques plats végétariens même si j'avoue que ce n'est pas encore la panacée de ce coté. 
Je ne suis pas végétarienne et ne pourrais je crois, jamais le devenir, pour rappel je ne mange aucun fromages, pas de tofus ni de bananes et à chaque fois que je me penche sur le sujet, j'ai l'impression qu'un de ces trois aliments est incontournable. Bref!

Avant d'aller plus loin, évidement j'ai payé moi-même cet essai mais comme la transparence n'est pas le mot le plus populaire ces dernières années autant que ce soit écrit (et paf!). 
Si tu es interessée, sache qu'il faut t'y prendre au moins dix jours à l'avance pour ta première commande, ensuite ça fonctionne sur un système d'abonnement toutes les semaines. Abonnement sans engagement, tu résilies quand tu veux. Je l'ai d'ailleurs fait de suite à la livraison de ma première (et unique) commande, car comme je te l'ai dit plus haut, j'étais juste curieuse de tester. 
En fouillant sur le net (ou du coté des influenceuses), tu trouveras toujours un code promo qui offre 20€ sur la première commande à minima. 



Les recettes choisies: 
- Parmentier de patates douces et boeuf à la moutarde. 
- Spaghettis aux crevettes au piment d'Espelette et choux de Bruxelles.
- Escalopes de poulet, fusillis et champignons portobellos à la crème.
- Wok de cabillaud et sauce soja.
- Poke de porc et radis bleu.

Les recettes sont ultra bien expliquées donc même un novice peut passer aux fourneaux. Le coloc a d'ailleurs fini par faire deux recettes et c'est toujours agréable de mettre les pieds sous la table...
Tous les aliments sont bien conditionnés et les dates de consommations assez éloignées pour que tu tiennes la semaine. Là où je ne suis pas satisfaite et la raison pour laquelle je ne réitérerais pas chez QUI TOQUE c'est sur la qualité des produits frais (pour moi, légumes), la moitié sont arrivés déjà bien fatigués et beaucoup ont fini à la poubelle parce que trop abimés pour passer en cuisine. 
J'ai cuisiné les repas dans les 5 jours suivant ma livraison donc j'estime que la qualité n'est pas au rendez-vous. 
J'aurais pu râler pour éprouver le service client mais je n'ai pas cet automatisme, désolée. 

J'ai fait de jolies découvertes comme pour le parmentier que je trouve original avec patates douces et moutarde à l'ancienne ou les boulettes de porc avec marinade pimentée, dépaysement assuré. 

Le second point négatif mais qui est dû à l'époque actuelle et non au service en lui-même, c'est que ça m'ennuie. 
Aujourd'hui, on ne peut plus faire grand chose à cause du COVID et comme je respecte au maximum les consignes, je vais dans les magasins uniquement si j'en ai un besoin impérieux (comme ils disent à la télé!). Alors les courses, en dehors du boulot, c'est ma seule sortie de la semaine...
J'en suis réduite à être contente d'aller à Carrefour, les gars. En 2021.
Et puis j'aime cuisiner, je suis une adepte du batch cooking depuis longtemps déjà. L'élaboration du menu de la semaine, chercher dans les livres et magazines de cuisine, élaborer ma liste de courses et choisir moi-même les produits contribuent au plaisir de cuisiner. En tout cas, chez moi c'est comme ça que ça fonctionne!

Tu as déjà essayé ce genre de service, adepte ou réfractaire? 

Commentaires

  1. Ça ne tente pas plus que ça ... j’aime comme toi consulter des recettes, réfléchir à l’équilibre de mes plats et surtout choisir mes produits !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, voilà j'ai besoin de faire de bout en bout, je ne saurais pas expliquer pour quelle raison mais ce service est finalement assez frustrant et n'apporte pas de "joie"... XD

      Supprimer
  2. Hello Karene,
    Intéressant cet article. J'avoue que mis à part les plats proposés sur le site, le service en lui même ne me tente pas plus que ça. Déjà je suis un peu fatiguée de la voir passer partout chez les influenceuses, après j'aime connaître la provenance de la plupart de mes produits et le côté "emballages" m'embête un peu (je trouve qu'il y en a bcp).
    Mais je trouve quand même que ce service peut être intéressant lorsqu'on ne peut pas sortir (covid ou autres) et même en cas de panne d'inspiration.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les emballages, j'avoue que ça ne change rien par rapport à des courses traditionnelles. Le vrac j'en suis revenu quand ma sœur a eu des mites alimentaires. J'ai lâché l'affaire devant l'enfer à éradiquer.
      Je suis contente d'avoir tester mais très sincèrement je ne pense pas retenter l'expérience.

      Supprimer
  3. Je suis assez réfractaire... Déjà j'aime pas m'abonner, j'aime pas m'engager, je sais je suis sans doute bizarre, mais c'est comme ça... Et puis les recettes ne sont jamais à mon goût ni à celui de ma famille... On a une cuisine simple, axée italienne et méditerranéenne, on consomme somme toute peu de plats cuisinés, jamais de plats en sauce (sauf les boulettes à la sauce tomate), je prépare tout et dès que je fais un truc un peu exotique ou qui change de l'ordinaire, ils adhèrent pas... Alors j'avoue, je cherche pas plus loin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après tu n'es pas contrainte de garder l'abonnement mais il faut penser à annuler, c'et vrai.

      Supprimer
  4. Ca ne m'attire pas du tout et pour moi seule je n'en vois pas trop l'intérêt et j'aime bien manger sans toujours anticiper mon menu. Et surtout j'aime bien aller chez mon producteur, boucher, poissonnier...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A contrario, j'aime anticiper les menus de la semaine mais nous sommes encore deux, à voir quand je serais de nouveau en solo

      Supprimer
  5. Cc, merci pour cet article, par contre moi je ne suis pas pour ces aliments livrés.... étant végétalienne, c'est un peu la disette niveau menu.....donc je vais faire mes courses et je choisis mes produits, car on a toujours des surprises avec ce genre de livraison.... comme tu l écris légumes flétris .....a croire que nos chères influenceuses qui ne paient pas leur panier, on droit elles a leurs légumes frais.....merci encore pour cet article ça me réconforte dans mon choix bonne soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'avoue avoir été très déçue sur a fraicheur des légumes parce que ceux montrés par les influenceuses étaient toujours impeccables !

      Supprimer
  6. J'ai testé aussi pendant le premier confinement pour le côté pratique et en bénéficiant de supers promotions, mais je n'ai pas été convaincue...
    J'adore cuisiner et je n'ai pas aimé le manque de spontanéité, c'est vrai que c'est sympa pour les jours où on est en manque d'inspiration et pour découvrir des recettes qu'on aurait pas forcément expérimentées en temps normal. Mais j'aime bien décidé au jour le jour, aujourd'hui je peux avoir envie d'une tartiflette mais dans 10 jours je ne sais pas si j'en aurais toujours envie ;-).
    Pas convaincue non plus par la qualité des produits et encore moins par le prix ! Hors promo je trouve ces paniers quand même très chers pour des produits de base finalement...
    Sinon j'ai également testé Hello Fresh et même si j'ai trouvé les recettes et la qualité des produits supérieures, ma conclusion est la même.
    Je pense que ce concept est plus adapté aux urbains pressés qui ont un budget conséquent...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En ce moment, nos caddies étant de plus en plus chers, je ne suis pas certaines que pour nous ce soit vraiment plus cher mais c'est surtout la qualités des légumes qui laisse à désirer.

      Supprimer
  7. Je manque d’idées pour ma part alors Hello fresh me sauve souvent la mise ☺️

    RépondreSupprimer
  8. J'aimerais bien essayer Quitoque ou Hello Frash mais être obligée de s'abonner avant même de pouvoir choisir, j'avoue que ça me rebute sévèrement !! Hélène m'a pourtant donnée envie avec ses recettes mais je bloque sur le principe... C'est sûrement con mais bon, je suis têtue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. HB sont mes initiales, mais c’est moi helene qui te parle, il me semble que via l’appli tu peux voir les menus même si tu n’es pas abonnée. Et tu peux également annuler ton abonnement si les recettes ne te plaisent pas.

      Supprimer
  9. Le concept est pas mal sur le papier et je pense que pour des personnes n'ayant jamais cuisiné ça peut être un moyen de s'initier. Par contre, moi ça ne m'intéresse pas du tout car je suis très pénible avec le choix des produits ! Pour moi c'est du bio obligatoire, très frais, de saison, du local le plus possible, du vrac au maximum. J'imagine bien qu'avec ce genre de livraison, la fraîcheur n'est pas forcément au rendez-vous... Et en plus avec une alimentation végétalienne et sans gluten, je doute trouver beaucoup de recettes qui me conviendraient ! Je préfère faire mes petites recherches perso de recettes et faire mes courses avec les produits qui me plaisent avec un minimum de déchets. Mais je pense tout de même que ce concept est pas mal. Ça peut amener des personnes à apprendre à cuisiner et pourquoi pas à aimer ça !

    RépondreSupprimer
  10. Sur le papier, tout pour plaire.. sauf que moi je suis seule et que visiblement les quantités sont trop importantes...bon à la limite c'était pas très grave.
    Le côté frais me fait un peu peur, quand je vois que tout est mélangé dans le carton... la viande et les légumes ne se conservent pas à la même température donc forcément, soit tes légumes vont s'abimer par le froid, soit la viande/poisson sera un peu limite sur la chaine du froid..?
    Mais ce qui parachève le truc: 1 milliard d'emballage... déjà que je râle quand je fais mes courses alors là, c'est franchement un peu trop!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Capitaine Janvier

Oui, j'ai décidé de recommencer à nommer les titres des chroniques par des noms de films. Une lubie comme une autre et puis, ça t'obligeras à être curieuse. Il n'y aura pas que des chefs d'œuvres du 7ème art, te voilà prévenu.  Cap Blanc Nez, Javier 2021.  Je ne m'engage à rien par ici, pas de publication prédéfinie. Je me connais trop bien et si je me mets une pression, c'est un truc à me dégoutter. J'aimerais venir au moins une fois par semaine, pour laisser trace de mes petits bonheurs de la semaine car on ne va pas se mentir, en ce moment, on aurait envie de se réjouir d'une quenouille.  Je fondais de grands espoirs sur Janvier. Après la bonne grosse année de merde 2020, je pensais que 2021 nous ferait tout oublier. J'ai beau avoir presque 45 ans (même à écrire, ça fait mal), je reste d'une naïveté sans nom. Les dix premiers jours s'étaient pas trop mal passés et puis dimanche 10 janvier, la machine (NDLR moi) s'emballe et me voilà do

Les petits bonheurs de la semaine.

 Autant te le dire de suite, la journée a mal commencé. Tu sais le réveil à 9h mais où déjà tu soupires de ce dimanche qui va trainer en longueur? Non, tu vois pas? C'est que tu as des enfants en bas âge, tu comprendras plus tard!  A 11H30, je n'étais toujours pas sortie de sous la couette et si cette perfide vessie ne m'avait pas chagrinée, je crois bien que j'y serais encore. Besoin de rien (et désolée Charden) mais envie de rien non plus. C'est pile à ce moment que l'idée de renouer avec cette rubrique est apparue, les petits bonheurs de la semaine pour tenter de voir le positif dans tout ce bordel (je te rappelle que je vis dans le Nord et donc dans la bruine depuis le début de l'année, ça n'aide en rien).  J'avoue qu'il a fallut réfléchir. Longuement.  - Premier petit bonheur, la stabilisation de mon papa. Enfin. Si tu ne me suis pas sur Instagram, le COVID de mon père n'a pas bien évolué et il a dû être hospitalisé. Lui remonter le taux

Mince, alors!

C'est bizarre quand on n'a jamais eu de problème de poids, on a du mal à aborder le sujet.  Qu'y a-t-il de mal à vouloir se sentir mieux dans son corps même si on ne taille pas un 54? Rapide état de lieu de la tenancière (toujours moi), j'ai 45 ans et je mesure 1,70.  J'ai longtemps (j'allais écrire toujours "LOL") porté du 38 et pesé dans les 60 kilos.  Et puis, j'ai arrêté de fumer.  Et puis, je me suis séparée.  Et puis, je n'étais plus bien dans ma vie professionnelle.  Tu as la combinaison "gagnante" de comment prendre 10 kilos en deux ans. Merveilleux!  Et puis, en septembre dernier, j'étais en vacances avec ma mère et mon beau-père et comme il ne vide jamais la carte mémoire de son appareil photo, j'ai revu des photos de moi prises il y a 3 ans. Le choc.  J'étais 'sur le cul (moelleux donc confortable)  mais j'ai continué la politique de l'autruche en me goinfrant comme jamais.  Une fois à la maison, cou