Accéder au contenu principal

Les gaufres liégeoises, la recette!

Pour Noel, la Mère Noel (aka ma mère) m'a offert le fameux gaufrier Lagrange. Pourquoi fameux? Parce que c'est le seul à proposer les plaques pour gaufres sèches de ma région que l'on fait traditionnellement pour le mois de janvier. 

On notera que ma mère est quand même en passe de devenir mon fournisseur officiel en préparation culinaire car après le Monsieur Cuisine de Lidl, le gaufrier, elle m'a annoncé qu'elle participerait à l'achat du Graal, à savoir l'Artisan de Kitchen Aid , enfin si j'arrive un jour à le dégotter! 

Forcément dès mon retour, j'ai essayé plusieurs recettes de gaufres. Je ne suis pas fan des gaufres classiques, je trouve qu'il faut les manger encore chaudes sinon elles n'ont pas grand intérêt tandis que la liégeoise avec du sucre perlé, c'est un délice que tu peux conserver quelques jours. Jamais longtemps de toute façon si comme moi, tu es une gourmande. 

Et après avoir fait tester les gaufres à tout mon entourage (autant te dire que le coloc' se régale H24 à la maison), la recette a été validée.

Ingrédients:

  • 250gr de farine
  • 125gr de beurre ramolli
  • 130gr de sucre perlé
  • 20gr de levure fraiche
  • 10cl de lait
  • 2 œufs
  • 1 sachet de sucre vanillé

Dans un bol, verser le lait puis ajouter la levure émiettée, avec un morceau de sucre et laisser reposer quelques minutes afin que la levure soit bien hydratée. 

Dans un grand saladier, verser la farine avec une pincée de sel puis ajouter la levure, le beurre, 2 jaunes d'œufs et pétrir pendant cinq minutes. Je le fais à la main mais si tu as la chance d'avoir un robot pâtissier, c'est au crochet et à la vitesse la plus basse. 

Couvrir la préparation pendant 45 minutes. 

Ajouter le sucre perlé et le sucre vanillé, prendre le temps de bien mélanger (je le fais à la main).

Monter les blancs en neige, très ferme et les incorporer à la préparation. 

Couvrir une bonne demie heure et faire chauffer le gaufrier! 

Astuce: Pour avoir la bonne quantité de pâte pour chaque gaufre, je prépare des boules à l'aide d'une cuillère à glace. 





Commentaires

  1. haannn c'est malin de mettre une recette de gaufre alors que j'ai attaqué un régime lundi !!! bon bah va falloir la tester quand même.
    merci pour cette recette.
    bises

    RépondreSupprimer
  2. La bonne raison de changer le gaufrier qui vieillit mal !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai le même gaufrier et il est parfait, je pensais faire des crêpes mais pourquoi pas tester ta recette : qui peut résister à une gaufre ?
    Bon week-end. Bises

    RépondreSupprimer
  4. Tiens, voilà une recette que je vais bientôt essayer...

    RépondreSupprimer
  5. Ohlala!!! Ce sont mes gaufres préférées ! Je vais essayer cette recette très prochainement

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Les petits bonheurs de la semaine.

 Autant te le dire de suite, la journée a mal commencé. Tu sais le réveil à 9h mais où déjà tu soupires de ce dimanche qui va trainer en longueur? Non, tu vois pas? C'est que tu as des enfants en bas âge, tu comprendras plus tard!  A 11H30, je n'étais toujours pas sortie de sous la couette et si cette perfide vessie ne m'avait pas chagrinée, je crois bien que j'y serais encore. Besoin de rien (et désolée Charden) mais envie de rien non plus. C'est pile à ce moment que l'idée de renouer avec cette rubrique est apparue, les petits bonheurs de la semaine pour tenter de voir le positif dans tout ce bordel (je te rappelle que je vis dans le Nord et donc dans la bruine depuis le début de l'année, ça n'aide en rien).  J'avoue qu'il a fallut réfléchir. Longuement.  - Premier petit bonheur, la stabilisation de mon papa. Enfin. Si tu ne me suis pas sur Instagram, le COVID de mon père n'a pas bien évolué et il a dû être hospitalisé. Lui remonter le taux

Ce que j'ai lu sur la Seconde Guerre Mondiale.

Je repousse l'écriture de cet article depuis toujours, je crois. Pour une simple raison, je ne sais pas de quelle manière le rédiger. Il va faire l'épaisseur d'un bottin (mondain?) et je le redoute, un peu soporifique et très indigeste. Alors si le sujet ne te passionne pas de base, inutile d'aller plus loin et pense à revenir d'ici quelques jours (bisous). Je ne me souviens plus comment j'ai commencé à lire des ouvrages sur le sujet. Sûre que c'est un de mes professeurs de Français au collège qui a du m'en recommander un, en particulier. Bref, on s'en fiche un peu même si on sous estime le pouvoir des professeurs sur le goût pour la lecture mais ce n'est pas le sujet ici. J'ai décidé de les classer par date de lecture de la plus ancienne à la plus récente, ne me demande pas pourquoi, il fallait bien faire un choix. Un sac de billes de Joseph Joffo Joseph Joffo et son frère Maurice, deux enfants parisiens juifs, ont respectivement 10 et 12 an

Les petits bonheurs de la semaine.

Avec ce rendez-vous hebdomadaire, je me rends compte à quel point le temps file et comme les semaines s'enchainent. Le coloc, à la sortie, de l'hiver se met à observer les arbres avec frénésie, ça devient une idée fixe chez lui, le besoin de voir pousser les feuilles. On est tous les deux natifs de l'été, lui en Aout et moi en Juillet, si , si c'est important.  La lumière était là cette semaine, même dans notre région, entre deux averses, la possibilité d'apercevoir le soleil, c'est déjà beaucoup. Les gens du sud, vous ne vous rendez même pas compte au quotidien de votre chance, bande d'ingrats!  Cette semaine! - Mardi gras ou encore une occasion de manger n'imp'. On a chamboulé le menu de la semaine car ce soir là, j'avais prévu Escalopes de poulet et riz. J'ai dit au coloc: "Tu choisis", il a voulu des crêpes, j'ai fait des crêpes.  Un vrai sale gosse.  - Le virement de la Saint Valentin. Y a pas à dire, notre séparation sera